lundi 2 février 2015

Un père à sa fille

"Je suis parti avant que tu ne puisses te souvenir de moi. Je n'ai emporté que les vêtements que j'avais sur le dos. J'aurais aimé t'embrasser avant que tu ne t'endormes. J'aurais aimé te conduire à ton premier jour d'école. J'aurais aimé pouvoir être là pour t'apprendre à jouer du piano. J'aurais aimé pouvoir te dire de ne pas courir après certains garçons. J'aurais aimé te faire un câlin quand tu avais le cœur brisé. J'aurais aimé pouvoir être ton père. Rien de ce que j'ai pu faire ne remplacera ça.
Il n'est jamais trop tard pour être ce que tu as envie d'être. Il n'y a pas de limite de temps, commence quand tu veux. Tu peux changer ou rester la même, il n'y a pas de règle pour ça. On peut en tirer le meilleur ou le pire. J'espère que tu en tireras le meilleur. J'espère que tu verras des choses qui te surprendront. J'espère que tu ressentiras des choses que tu n'avais jamais ressenties. J'espère que tu rencontreras des gens qui ont un point de vue différent. J'espère que tu vivras une vie dont tu seras fière.  Et si tu découvres que ça n'est pas le cas, j'espère que tu auras la force de tout recommencer."
Extrait du film "L'étrange histoire de Benjamin Button, 2:16:32
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire